Déclaration liminaire – CAPL 31 mai 2018

Monsieur le President de la Commission,
Mesdames et Messieurs,

Le STIP/AEP-UNSA ne déroge pas à l’accueil polynésien en souhaitant la bienvenue dans cette instance à Madame Christelle LEHARTEL, nouvellement nommée Ministre de l’éducation, de la jeunesse et des sports ainsi qu’à Monsieur LE RAY Stéphane, nouveau secrétaire général du Vice Rectorat, Ia Ora, Maeva, e Manava!

Point 1 - Concernant l’avancement des Professeurs des écoles àla Classe Exceptionnelle

Nous nous félicitons, que pour assister les 2 Professeurs des écoles hors classe tirés au sort pour siéger à ce sujet, l’expert choisi en la personne de Mme Terava LE GAYIC appartienne au STIP/AEP-UNSA, seule organisation syndicale ayant le siège Hors Classe dans cette instance paritaire et conformément à l’article 38 du décret 82-451, nous citons : « Seules les organisations syndicales professionnelles siégeant au titre de la hors classe peuvent demander la désignation d’experts. »

Nous voici donc à la grande première, pour ne pas dire le coup d’essai, de la désignation des Professeurs des écoles hors classe promus à la classe exceptionnelle au titre de la campagne 2017.
Le constat du STIP/AEP-UNSA est qu’il est patent que l’Administration a classé les agents par anciennete d’échelon et que le DASEN a émis ses avis en fonction de cette ancienneté.

LE DASEN a le pouvoir de récompenser réellement le mérite professionnel : alors pourquoi se contenter d’octroyer des avis au mérite de l’anciennete dans l’échelon ?

Le STIP/AEP-UNSA ne peut s’en satisfaire et estime que cela ne favorise pas l’émulation. Il demande l’application de l’évaluation au mérite, du respect de l’esprit du PPCR et de récompenser une carrière réellement exceptionnelle de l’échelon 3 à l’échelon 6.

C’est pourquoi, les Commissaires Paritaires du STIP/AEP-UNSA souhaitent que, lors des travaux de la CAPL, soient soumises àexamen en toute transparence, l’appréciation littérale de l’IEN et l’avis du DASEN, afin de leur permettre de jouer pleinement leur rôle de représentants du personnel.

D’autre part, ne nous reposons pas sur nos lauriers, et donc, à quand la campagne 2018 et sa CAPL ? Pour préparer cette campagne 2018, nous demandons la mise en place d’un groupe de réflexion pour nous accorder sur ce qu’est « une carrière exceptionnelle ».

Point 2 - Concernant l’avancement des Professeurs des écoles à la Hors Classe

Les documents afférents à l’examen des Professeurs des écoles éligibles à la hors classe ont été transmis trop tardivement et n’ont pas permis aux commissaires paritaires du STIP/AEP- UNSA de remplir leur mission dans des conditions optimales avant cette CAPL du 31 mai, date butoir.

Notre premier constat est, qu’à l’instar du contingent d’agents éligibles à la classe exceptionnelle, ceux éligibles àla hors classe ont aussi éte classés par ancienneté d’échelon et que le DASEN a émis la grande majorité de ses avis en fonction de cette ancienneté.

La position du STIP/AEP-UNSA pour le passage à la hors classe est identique à tous points de vue à celle énoncée supra pour la classe exceptionnelle et demande le réexamen en toute transparence des avis du directeur de la DGEE dans le respect de l’application de la note de service n°2424 / MTF du 20/04/2018, à savoir à la page 3 dernier paragraphe « Cette appréciation sera formulée à partir de la notation et de l’avis rendu. » et ce, d’autant plus si l’appreciation sera conservée pour les campagnes de promotion ultérieures.

Par ailleurs, toujours conformément à cette note de service en point 3.2.2 de la page 3, nous demandons que chaque enseignant promouvable puisse prendre connaissance de l’avis émis sur son dossier par son IEN ou via IProf dans un délai raisonnable avant la CAPL.
C’est pourquoi, nous demandons le report de l’examen du tableau d’avancement à la hors classe pour la campagne 2018 et nous sommes prêts à participer à un groupe de travail à ce sujet.

Point 3 - A propos de carte scolaire

Nous demandons la liste de tous les postes laissés vacants suite aux derniers réajustements. Le STIP/AEP UNSA réitère son souhait d’être destinataire de la notification des plafonds d’emplois pour 2018-2019 afin de travailler en toute transparence.

Point 4 - Concernant les rythmes scolaires

Le STIP/AEP UNSA demande à Mme la Ministre la poursuite très rapide des groupes de travail concernant l’aménagement des 27H règlementaires car nous avons des propositions applicables à court ou à moyen terme.

Point 5 - Au sujet des élections professionnelles de décembre 2018

A six mois de l’échéance, le STIP/AEP UNSA s’adresse àMonsieur le Secrétaire général du Vice-rectorat pour l’interroger sur la mise en place de ces élections. Nous sommes prêts et nous nous tenons à sa disposition pour qu’elles soient une réussite.

Pour conclure, soyez assurés que le STIP/AEP-UNSA s’attachera à perpétuer des travaux paritaires collégiaux et constructifs dans l’intérêt et le respect des personnels qu’il représente.

​Diana YIENG KOW

Secrétaire Générale du STIP/AEP UNSA

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply:

Résoudre : *
23 × 17 =